Les seniors et la fin de vie

Publié le : 14 juillet 20224 mins de lecture

Sachez qu’à partir d’un certain âge, le corps dépérit et peut lâcher à tout moment. Ainsi, les seniors ont toujours en tête leur fin de vie. Dans cet article, nous vous proposons un focus sur ce sujet : quels sont les signes de la fin de vie ? Que peut-on faire ? Trouvez la réponse à toutes vos questions en lisant ce qui suit.

Prendre soin d’une personne âgée en phase terminale !

Certaines personnes meurent soudainement, tandis que d’autres déclinent progressivement avec le temps. Il est possible d’obtenir une estimation de l’espérance de vie en maintenant un contact régulier. Même si une maladie en phase terminale a été diagnostiquée chez un patient, déterminer le temps qu’il lui reste n’est pas une science exacte.

Le fait de ne pas savoir à quoi s’attendre ou comment gérer les nouveaux symptômes qui apparaissent à mesure que la santé de l’aîné se détériore ne fait qu’ajouter au stress et à l’inquiétude des proches. Apprendre les signes avant-coureurs de la mort vous aidera à vous y préparer et à faire en sorte que votre proche reçoive les soins palliatifs dont il a besoin pour gérer les symptômes de fin de vie.

Les symptômes de fin de vie chez les seniors !

La mort se déroule généralement par « étapes ». Certaines indications et certains symptômes peuvent aider les médecins à déterminer si un patient est proche de la mort. Les indications courantes de fin de vie sont énumérées ci-dessous, accompagnées de conseils pour faire face à ces changements.

La fatigue est un signe courant de fin de vie. Dans la mesure du possible, programmez les visites et les activités à des moments où votre proche est le plus conscient. Même s’il ne répond pas, il est essentiel de communiquer directement avec lui et de lui parler comme s’il pouvait entendre. En fin de vie, les personnes âgées perdent souvent conscience et peuvent glisser dans un état végétatif, mais la plupart d’entre elles peuvent encore entendre même si elles ne peuvent plus parler. Si votre proche ne réagit pas, n’essayez pas de le secouer ou de le réveiller.

Confusion, agitation, délires et/ou hallucinations !

Votre proche peut être confus quant à l’heure de la journée, son environnement et/ou l’identité des membres de sa famille. Par conséquent, il peut se sentir agité et nerveux. Certaines personnes peuvent avoir des hallucinations, notamment de personnes décédées il y a longtemps. Rappelez-leur l’heure, la date et les personnes présentes dans la pièce avec eux.

Les seniors peuvent avoir l’impression que les autres essaient de leur faire du mal ou qu’ils sont capables de faire des choses qui ne sont pas possibles. N’essayez pas de retenir ou de corriger votre proche s’il s’irrite. Restez plutôt calme et réconfortant tout en essayant d’éliminer les variables qui ont pu provoquer cette réaction. Si son anxiété s’aggrave, il doit consulter un médecin.

Plan du site